• Accueil
  • Contact
  • Restez à l'écoute
  • Une fable à propos de la diversité : la girafe et l’éléphant

    Dans une petite ville de banlieue, une girafe s’était fait construire une maison répondant aux besoins spécifiques de sa famille. C’était une maison merveilleuse pour les girafes avec des plafonds très hauts et de grandes portes. De hautes fenêtres offraient une luminosité maximale et une jolie vue tout en protégeant l’intimité de la famille.

    D’étroits couloirs permettaient de gagner de l’espace sans pour autant nuire au confort.

    La maison était si bien construite qu’elle gagna le Prix National de la Maison de Girafe de l’Année. Le propriétaire de la maison était très fier.

    Un jour, alors qu’il travaillait dans son atelier de menuiserie dernier cri situé dans son sous-sol, Monsieur Girafe aperçut, par la fenêtre, un éléphant descendant la rue. « Je le connais », pensa-t-il. « Nous avons travaillé ensemble au comité des parents d’élèves. Il est, lui aussi, un excellent menuisier. Je pense que je vais lui proposer de venir visiter mon nouvel atelier. Nous pourrions, peut-être, même travailler ensemble sur certains projets ». Monsieur Girafe passa donc la tête par la fenêtre et invita l’éléphant à entrer.

    L’éléphant fut enchanté, il avait apprécié travailler avec Monsieur Girafe et il se réjouissait d’apprendre à mieux le connaître. De plus, il connaissait l’existence de l’atelier et souhaitait le visiter. Il se dirigea donc vers la porte du sous-sol et attendit qu’on lui ouvre.

    « Entrez, entrez », dit Monsieur Girafe. Mais il fut immédiatement confronté à un problème. Bien que l’éléphant pût passer sa tête par la porte, il ne put aller plus loin.

    « C’est une bonne chose que nous ayons construit cette porte de façon à ce qu’elle puisse être agrandie pour faire rentrer mon matériel de menuiserie » dit Monsieur

    Girafe. « Donnez-moi une minute pour que je résolve notre problème ». Il enleva quelques boulons et quelques panneaux afin que l’éléphant puisse entrer.

    Les deux amis échangeaient gaiement des histoires de menuiserie quand Madame

    Girafe passa sa tête par les escaliers du sous-sol et appela son mari : « Téléphone, chéri, c’est ton patron ». « Je ferais mieux de le prendre en haut » dit M. Girafe à l’éléphant.

    « Je vous en prie, faites comme chez vous, cela peut être un peu long. »

    L’éléphant regarda autour de lui. Il vit une pièce à moitié finie sur le tour à bois dans le coin de la pièce et il décida de l’examiner plus avant. Alors qu’il passait par la porte qui menait à l’atelier, il entendit un inquiétant craquement. Il recula en se grattant la tête.

    « Peut-être, devrais-je rejoindre Monsieur Girafe à l’étage ? » pensa-t-il. Mais alors qu’il commençait à monter les escaliers, il entendit ces derniers commencer à craquer. Il sauta et tomba à la renverse contre le mur qui lui aussi commença à trembler. Alors qu’il était assis là, sous le choc et consterné, Monsieur Girafe redescendit les escaliers.

    « Que diable se passe-t-il ici ? » demanda Monsieur Girafe avec stupéfaction.

     « J’essayais de faire comme chez moi » répondit l’éléphant. Monsieur Girafe jeta un coup d’œil alentour. « Ok, je vois le problème, l’embrasure de la porte est trop étroite. Il faut que nous fassions en sorte que vous maigrissiez. Il y a une salle de sport a proximité. Si vous suiviez quelques cours d’aérobic, nous pourrions réduire votre taille ». « Peut-être », dit l’éléphant sans grande conviction.

    « Et les escaliers sont trop fragiles pour supporter votre poids » poursuivit Monsieur

    Girafe. « Si vous preniez des cours de danse le soir, je suis sûr que vous pourriez être plus léger sur vos pieds. J’espère vraiment que vous le ferez, j’aime bien vous avoir ici ».

    « Peut-être » dit l’éléphant. « Mais à dire vrai, je ne suis pas sûr qu’une maison conçue pour une girafe puisse convenir à un éléphant, à moins de faire quelques aménagements majeurs. »

    D’après R. Roosevelt Thomas, (1999) Building a House for Diversity (NDT: Construire une maison pour la diversité), New York, American Management Association (NDT : Association Américaine du Management), pages 3 – 5

    La question clé du Management de la Diversité est : Comment construire ensemble une maison – notre entreprise – dans laquelle toute la diversité soit respectée, où elle puisse trouver toute sa place, et où on y ait activement recours ?

    On peut tirer de nombreux enseignements de la fable de R. Roosevelt Thomas sur la girafe et l’éléphant en ce qui concerne la diversité et le management de la diversité.

    Et n’oublions pas ceci :

    « Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente ». St Exupéry

    logo-decathlon.png
    logo-rivka.png
    logo-fdj.png
    logo-pole-emploi.png
    logo-jean-moulin.png
    logo-cegid.png
    logo-april.png
    club-med.png
    credit-agricole.png
    davigel.png
    leroy-merlin.png
    groupe-le-duff.png